Sélectionner une page

Témoignages

Témoignages d’aidants :

Conjoint(e)

Les proches

Les bénévoles

 

Témoignages de personnes victimes d’un AVC :

Personnes aphasiques

Personnes hémiplégiques

 

Autres témoignages

2 Commentaires

  1. chantal CENCI

    Bonjour à tous,

    On ne peut toujours pas de rencontrer, et je constate que c’est un grand manque pour tous!
    On ne peut pas non plus appeler tout le monde au téléphone, mais on peut mettre un petit mot à l occasion, tél à ses copains, copines de Aphasie, en un mot, prendre des nouvelles.
    Ces réunions du jeudi étaient une une bulle d’échanges, de plaisir, alors soyons solidaires dans nos pensées et actions, en attendant des jours meilleurs.

    Quant à moi, je remercie les personnes qui prennent de mes nouvelles, et j’essaie d’avancer du mieux possible avec des hauts et des bas, j’ai hâte de vous revoir.
    Je vous embrasse
    Chantal CENCI

    Réponse
  2. THOMAS

    bonjour a tous
    voila le séjour répit est terminé de retour a mon domicile je me fais un petit point très personnel
    je me suis lâché peut être de trop par moment
    j’ai bien aimé les rencontres de groupe (les sorties les jeux) mais malheureusement arrive seul dans la chambre ou le soir la tristesse le cafard reprenait le dessus
    et comment se débarrasser de cette situation,?
    le stress me court toujours après.la première nuit du séjour j’ai saigné du nez j’ai paniqué seul et j’ai attendu le matin pour trouver un réconfort de Marion
    je stress a l’idée de peut être un jour une nuit de faire un nouvel AVC .
    ce qui me déçoit le + dans ce séjour c’est de ne pas avoir été a auteur de mes espérances pour aider
    je sais que Roger m’a attendu et par moment je laissais la main pour pousser un fauteuil
    la fatigue sans doute mais aussi le manque de motivation comme je suis a la maison pour faire quelque chose
    et le matin!!!!!!!manque de motivation pour commencer la journée (PAS ENVIE)
    vous m’avez les uns les autres beaucoup chambré j’aurai bien mérité un bon coup de pied au c.. le matin mais pas de motivation et voila
    enfin je retiens que globalement après un AVC TOUT N’EST PAS PERDU IL FAUT SE RECONSTRUIRE AUTREMENT ET J’ESPERE QUE CA ME PRENDRA PAS TROP DE TEMPS VOUS M’AVEZ MONTRER LES UNS LES AUTRES VOTRE PERSEVERANCE A DEVENIR MIEUX j’avais énormément travaillé ma rééducation physique mais aujourd’hui les séquelles interne et morales stagnent
    bisous a tous
    un très bon souvenir de cette semaine passée ensemble
    Michel

    Réponse

Répondre à chantal CENCI Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *