A mon rythme!… Gérard et Annie R.

Besoin de vivre à mon rythme

En 1995, il y a 23 ans : AVC. Tout s’effondre I II a fallu d’abord accepter et tout recommencer,  tout réapprendre, que d’efforts et bien sûr des temps de récupération donc un besoin de repos et de dormir.

Les Journées se répétaient : lever, petit déjeuner, toilette, un café en récompense, kiné ou orthophonie, repas de midi et après tous ces efforts la sieste. La fin d’après-midi me permettait de vivre avec la famille, puis repas du soir, parfois télé et repos.

Ceci durant de longs mois et petit à petit je reprends de la force. Aujourd’hui je vis à mon rythme et je dors quand j’en ai besoin, rarement l’après-midi car je m’occupe sur l’ordinateur ou nous partons en ballade. Le soir je m’endors plus ou moins tard en fonction de ma fatigue. Le matin rarement le réveil est mis à sonner.