le « balluchonnage », bouffée d’oxygène pour le répit des aidants

  1. Isabelle Fougère pouvez-vous vous présenter ?

 « J’ai 54 ans, je suis infirmière, mariée, mère de deux enfants et grand-mère de deux petits enfants. Je suis aussi la belle-sœur de Fabienne et Jean Luc Monnier, adhérents d’Aphasie49 depuis plusieurs années. »

  1. Quel est votre parcours professionnel ?

« J’ai travaillé à l’association Soins Santé Angers pendant 33 ans. Il s’agit d’un établissement qui réalise principalement des soins à domicile. J’ai eu la possibilité de travailleIsabel’âge EA14 P10r sur les différents services de cette association, infirmière en centre de santé, infirmière référente des différents services et enfin coordinatrice d’un SSIAD (service de soins infirmiers à domicile). Je me suis beaucoup enrichie. J’ai développé un certain nombre de compétences. Mais ce qui a retenu le plus mon attention pendant toutes ces années, c’est le dévouement des aidants familiaux et surtout leur épuisement. Aider au quotidien une personne souffrant d’une dépendance est difficile, aussi bien sur le plan physique que psychologique d’autant que les aidants se consacrent en grande partie à cette tâche et relèguent souvent leur vie sociale et personnelle au second plan. Accompagner un proche dépendant demande beaucoup de temps et d’énergie. J’ai choisi de réorienter ma carrière vers l’accompagnement et en janvier 2020, j’ai lancé « Isabel ’âge »

  1. Quels services proposez-vous ?

« Je propose de prévenir l’épuisement de l’aidant en prenant le relais à son domicile Je réal

ise un accompagnement ponctuel, personnalisé, sur le concept Québécois du « Baluchonnage » auprès de personnes ou enfants dépendants. Mon aide va permettre à l’aidant de prendre du répit, de partir en vacances, de se faire opérer, de faire une pause de quelques heures à quelques jours (24/24). Je remplace l’aidant pour tous les actes de la vie quotidienne, en maintenant les repères dont l’aidé (la personne dépendante) a besoin. Mes compétences infirmières me permettent d’accompagner toutes formes de dépendances, d’apporter une aide humaine différente, des activités diverses, des moments de bien-être. Après observation de la situation, je peux soumettre des axes d’améliorations pour faciliter la vie quotidienne et améliorer la relation aidant-aidé.

Je peux aussi intervenir quelques jours auprès d’une personne seule au retour d’une hospitalisation, afin de remplacer une convalescence.

En fonction de mes disponibilités, j’essaie aussi de répondre aux demandes urgentes tels que l’hospitalisation non programmée de l’aidant, des interventions de nuit ponctuelles en attendant une autre alternative.

Je propose aussi d’accompagner des personnes seules et/ou handicapés qui souhaitent partir en vacances et qui ne peuvent plus le faire.

 Mon secteur d’intervention est Angers Nord (j’habite Feneu), Angers et ses environs. J’étudie toutes les demandes avec des frais de trajet au-delà d’un certains nombres de Kms (0,50 € /Kms). Je fonctionne en forfait 24 /24 (150€ net), forfait nuit (entre 60 et 100€ net) ou au taux horaire (15€ net les 4 premières heures puis 13€ ensuite), avec un supplément de 25% dimanche/jour férié. Les règlements de mes interventions se font en Chèque Emploi Service Universel (CESU), ce qui déclenche automatiquement un avantage fiscal ». De plus, les caisses de retraite complémentaire sont souvent très intéressées pour le « baluchonnage » et attribuent des aides financières. »

  1. Comment fait-on pour vous contacter ?

« J’ai nommé mon activité « Isabel ’âge » et suis joignable tous les jours sur mon portable. Un entretien au préalable, est indispensable pour une relation de confiance. Il est gratuit. » 06.60.30.49.81.