Maître journaliste – Geneviève Chaudet

Maître journaliste, sur une estrade perché,
tenait dans son bec une poubelle,
dans laquelle il allait sans cesse chercher,
des immondices de nouvelles .
et certains, par l’odeur alléché
Viennent répondre à leurs fadaises,
car pour eux passer à la télé,
ne peut qu’être que du bénéf .

Ces pantins toujours sûrs d’eux,
Se prennent beaucoup pour des vedettes.
Mais ils savent que leur vérité à eux
Ce n’est pas la leur, mais celle de leur maître.
Plus ils s’allongent  ( je n’ai pas dit coucher )
Plus ils se sentent considérés
Ils ne sont que des bonimenteurs
Ainsi que tous leurs fabricants de leurres.

Dans ce ramassis de Demi mensonges
dans ce ramassis de Demi vérités
comment peut-on s’y retrouver ?
et si leur  père était Geppetto ?
et si il s’appelait tous Pinocchio ?
là le spectacle deviendrait très  drôle !
Car lequel aurait le nez le plus long ?
peut-être inventeraient-ils un concours
pour con-sacrer le meilleur  des pif-fon

Aucun d’entre nous ne peut dire,
qu’ils ne font pas de leur mieux
et tout cela pour nous faire rire.
Car le soir du premier couvre-feu
Sur une place une fière  journaliste
dit » derrière moi « et toute étonnée
 » regarder il n’y a personne » et oui
Pour elle, couvre-feu voulait peut-être dire:
éteignez le feu dans la cheminée.

Et puis pour la mise en scène, ils sont là
à retrousser et mouiller leurs chemises .
en pleine tempête face à la caméra
Quand il y un retournement de parapluie
On se dit heureusement qu’ils étaient là
comment aurions nous pu deviner
que le mot tempête, veut dire grosses rafales
et pour démontrer ce qu’est une crue,
heureusement qu’ils mettent les bottes,
comment deviner que crue ? Veut dire eau qui déborde.

Bien sûr que je leur trouve des excuses
Avoir un aussi long…temps d’antenne
Alors que pour nous informer
De  simples résumés suffiraient
Il faut pour occuper toutes ces minutes
même s’il faut parler pour ne rien dire
il faut qu’ils se transforment en bateleur
Faire des broderies au point de bourdon
devant de moins en moins d’auditeurs
cela risque que le leur donner le mouron.

Ce matin je ne sais pas pourquoi ma langue de vipère était plus en forme que moi , Il y a quelques jours j’avais écrit quelques lignes et ce matin tout a déboulé