Si les années se suivent, souhaitons qu’elles ne se ressemblent pas!

En 2020,  avec le printemps est arrivé le premier confinement. Cette année nous espérons qu’il soit comme une renaissance pour tous et  compense cette morosité latente de l’hiver et du reconfinement!… nous l’attendons avec impatience et Geneviève C. l’exprime bien dans ce nouveau poème.

LE PRINTEMPS

Equinoxe de printemps 2021 : pourquoi la date est fixée au 20 mars ?

Ami  printemps, arrive !
Tu n’as pas le choix, arrive,
Nous t’attendrons le 20 mars
Et cette fois, pas de retard.

On voudrait bien te toucher,
Gentiment te caresser,
Doucement t’encourager
à grand-pas, venir nous aider.

Je suppose, que cette année,
Chaque détail pourra compter,
Même le plus minuscule
ne passera  pas inaperçu.

Merci, merci  dame nature,
Qui,  si souvent  nous rassure,
Pour  certainement démontrer,
Que l’on peut toujours « s’extasier »

Sympa, toutes ces petites fleurs
Qui éclosent, sans aucune peur
Peut-être pour nous prouver,
Que l’on peut toujours positiver.

Et ces petits oiseaux charmeurs,
Qui chantent sous nos fenêtres,
Pour nous afficher leur bien-être
Et nous donner, un peu de chaleur.

Surtout, surtout ne pas se retourner,
Dans le rétroviseur: ne pas regarder,
Car, avec cette grande morosité,
On risquerait d’être découragé.

Sacrée drôle et désagréable année !
Où il a fallu toujours se méfier
De tout, et, même de notre entourage,
Alors dur, dur la confiscation du partage.

Pourquoi ne pas rêver d’envol,
De jolis rêves et sans bémols,
Après, une aussi  longue retenue
Chacun, va devoir retrouver un but.

Cher printemps sois très  gentil
Ne te transforme pas en illusionniste
Qui à l’aide de tour de magie,
Pourrait encore tout détruire.

Enfin l’espoir de vivre des jours meilleurs,
Avec autour de soi, que de belles couleurs,
Par-dessus tout, se donner le droit
De très naturellement se revoir.

Geneviève

Le printemps pourrait arriver presque un mois plus tôt en 2100 - Vivre Demain

retrouvez les autres poèmes de Geneviève C. (clic)